Publié le Mercredi 21 Janvier 2015 à

Régions > Bruxelles > Actualité

"Dossiers tabous" de Defossé sur RTL-TVi: "Un reportage indigne et à charge" pour Emir Kir (PS)

K. F.

Les réactions dans tous les sens n’ont pas tardé, ce mardi soir sur les réseaux sociaux, au terme de la diffusion sur RTL-TVi du premier numéro de «Dossiers tabous», l’émission animée par Jean-Claude Defossé et consacrée à l’intégration des immigrés en Belgique.

RTL-TVi

Il y a été question d’islam, de communautarisme électoral, de la place de la femme ou encore des quartiers ghettos, principalement à Bruxelles.

Des thèmes qui résonnent différement à la lumière des récents attentats en France. Et des raccourcis pour plusieurs internautes bruxellois qui n’ont pas manqué sur Facebook de montrer leur indignation face à ce qu’ils appellent un reportage à charge, comme la députée socialiste Nawal Ben Hamou ou le comédien Issam Akel.

Au FDF, Henri Horny, s’est aussi fendu d’un commentaire acerbe.

Des membres de la RTBF, l’ancienne maison de Jean-Claude Defossé, par ailleurs député bruxellois Ecolo de 2009 à 2014, ont également réagi.

De son côté, le député bourgmestre Emir Kir, qui intervient dans l’émission quand est abordée la question des tracts électoraux en langue turque, a accepté de partager son sentiment au terme de la diffusion. «J’éprouve une grande tristesse quand je pense aux milliers de Belges d’origine marocaine ou turque qui travaillent au quotidien pour ce pays…», réagit, affligé, le député-bourgmestre de Saint-Josse. «Ce reportage était indigne, à charge, sans aucun débat puisque c’est M. Defossé qui est le seul à prendre la parole… D’autres personnes interviennent, mais on les prend dans la rue, comme ça...»

Emir Kir souligne que l’ancien parlementaire Vert l’avait sollicité dans le cadre d’une interview pour les 50 ans de l’immigration turque et de l’immigration marocaine. «Mais au final, il s’est lancé dans une attaque réelle contre ces deux communautés. La méthodologie journalistique était donc plus que douteuse

Emir Kir s’étonne aussi des chiffres avancés et du fait que certaines réalités ont été occultées. «50% des initiatives économiques à Bruxelles proviennent de personnes d’origine étrangère.»

Mahinur Ozdemir, députée bruxelloise cdH, n’y est pas non plus allée de main morte sur Twitter. Elle ausi a été épinglée par Jean-Claude Defossé en raison de son mariage avec un proche du président turc islamiste modéré Reccep Erdogan. « Incompétent en politique, Defossé l’est encore plus en tant que « journaliste ». Mélange d'amalgames, de préjugés,... pour semer la confusion ». Ou encore : « Volontairement, cette émission sème le doute et cultive les peurs et amalgames! Ce n est pas ça le bilan des #50 ans de l immigration! », « Parce que je parle le français et le turc, que j’assume ma belgitude tout en étant fière de mes origines, je ne serai « pas assez intégrée » ? », « Monsieur Defossé, vous auriez dû venir plus souvent au Parlement pour assister à mes mutliples prises de position! C est votre intégration politique qui a été un échec et non pas la contribution des milliers de Nouveaux Belges à ce pays qui est aussi le nôtre ! »

  • Voir la vidéo

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent