Publié le Mercredi 7 Septembre 2016 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Waterloo: une prétendue architecte défendue par Maître Mayence

T.W.

Ce mardi, Anne S. se présentait devant le tribunal correctionnel pour contester son jugement la condamnant à trente mois de réclusion. Celle qui se disait architecte est accusée notamment de faux et usage de faux et d’escroquerie.


Maître Mayence.

Photo News.

Maître Mayence.

Ce mardi matin avait lieu l’audience d’Anne S. Celle-ci s’opposait à un jugement la condamnant à 30 mois de réclusion. La quinquagénaire est poursuivie notamment pour faux en écriture et escroquerie. Les faits se sont produits à Waterloo et à Lasne, entre en 2012 et 2013. Le tribunal lui reproche notamment d’avoir fait croire qu’une demande de permis avait été introduite à la commune de Waterloo. Cependant, le document était un faux. Elle a également établi des plans et signé une demande de permis pour une extension d’habitation. Pour ce faire, elle aurait prétendu être toujours architecte alors qu’elle était omise du tableau de l’ordre depuis 2002. «  Je n’ai jamais voulu me faire passer pour un architecte, j’ai seulement réalisé des esquisses de moindre importance pour lesquelles un titre n’était pas requis  », s’est défendue la prévenue. Elle aurait également établi des devis «  pour avancer plus vite dans les dossiers. »

Découvrez l’intégralité de l’article dans notre édition La Capitale Brabant wallon de ce mercredi 7 août.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent