Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Nivelles: Geneviève Lhermitte, qui a tué ses 5 enfants, comparaîtra devant le TAP de Bruxelles le 25 avril prochain

Belga

Geneviève Lhermitte, qui a égorgé ses cinq enfants en 2007 à Nivelles, comparaîtra devant le Tribunal d’Application des Peines (TAP) de Bruxelles le 25 avril prochain. Elle peut aujourd’hui prétendre à une libération conditionnelle et à des permissions de sortie.


Le mari de Geneviève Lhermitte et sa tante, en 2008

Photo News/Didier Lebrun

Le mari de Geneviève Lhermitte et sa tante, en 2008

Geneviève Lhermitte, âgée de 48 ans, comparaîtra devant le TAP assistée de son avocat, Me Nicolas Cohen. Dix ans après les faits, cette femme qui a été condamnée à la réclusion à perpétuité peut désormais prétendre à une libération conditionnelle, et également à des permissions de sortie depuis plusieurs mois déjà.

L’audience du 25 avril se déroulera à la prison de Saint-Gilles, a déclaré Me Cohen à l’agence Belga. « Elle n’a pas encore bénéficié de permissions de sortie », a-t-il précisé.

Le 28 février 2007, Geneviève Lhermitte avait commis un quintuple infanticide dans sa maison familiale à Nivelles, en l’absence de son époux, Bouchaïb Moqadem, qui était en voyage à l’étranger.

Geneviève Lhermitte avait assommé puis égorgé ses cinq enfants. Le plus petit, Mehdi, avait 3 ans. La plus âgée, Yasmine, avait 14 ans.

Elle avait été jugée par la cour d’assises de Nivelles, en 2008, et condamnée à la réclusion à perpétuité. Depuis, elle purge sa peine à la prison de Forest-Berkendael.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent