37

Univers > Foot > Foot international > Europa League

Europa League: Anderlecht domine le Zenit grâce à un doublé d'Acheampong (2-0)

Belga |

Publié le Jeudi 16 Février 2017 à


Acheampong ouvre le score © News

Acheampong ouvre le score © News

Les seizièmes de finale aller de l’Europa League débutaient ce jeudi, avec trois clubs belges engagés. En début de soirée, La Gantoise s’est défait de Tottenham (1-0) grâce à un but de Perbet tandis Genk a accroché un partage sur le terrain de l’Astra Giurgiu (2-2). Le Sporting Anderlecht a, lui, battu le Zenit (2-0).

Le Sporting d’Anderlecht a remporté son duel 2-0 (mi-temps: 2-0) à domicile face au Zénith Saint-Pétersbourg dans le cadre des 16es de finale aller de l’Europa League jeudi soir au stade Constant Vanden Stock à Bruxelles. Les deux buts anderlechtois ont été inscrits par le Ghanéen Frank Acheampong (5e, 31e). Un résultat favorable aux Bruxellois avant de se déplacer en Russie le jeudi 23 février.

Après avoir concédé un premier coup franc, capté en deux temps par Ruben (4e), les Anderlechtois ont pris la rencontre à leur compte en ouvrant rapidement la marque sur un long ballon de Stanciu, dans le dos de la défense russe, qui a permis à Acheampong de fixer le portier adverse avant de le mystifier en face à face (5e, 1-0).

Au quart d’heure de jeu, les Mauves se sont créés une nouvelle opportunité grâce au centre à ras de terre d’Acheampong en direction de Bruno qui a vu sa frappe puissante détournée de justesse par Lodygin (15e). La réaction russe ne s’est pas faite attendre avec une double tentative de la part de Shatov et de Giuliano ensuite (19e). Après un moment d’accalmie, les Bruxellois ont remis le couvert via une frappe aussi précise que puissante de Frank Acheampong (31e, 2-0), auteur de son premier doublé sur la scène européenne cette saison.

Trois minutes plus tard, Thelin est passé tout près d’aggraver la marque, mais sa reprise a été déviée in extrémis par le portier du Zénith (34e).

Lors d’un second acte moins animé en terme d’occasions, le Sporting d’Anderlecht s’est montré dangereux le premier sur un tir puissant hors cadre de Massimo Bruno (64e). Six minutes plus tard, le Zénith a timidement répondu sur un coup franc de Giuliano, capté sans difficulté par Ruben (70e). Sur une transition offensive rapide, entreprise par Andy Najar, Obradovic s’est retrouvé en position idéale avant de se heurter à Lodygin crédité d’un arrêt réflexe impeccable (79e). A moins de dix minutes du terme, Dzyuba s’est joué de Deschacht pour finalement buter sur un Ruben vigilant entre les perches bruxelloises (82e).

Fort de son avantage acquis en première période, le Sporting d’Anderlecht est parvenu à accrocher une victoire importante à domicile avant de se déplacer à Saint-Pétersbourg le jeudi 23 février dans le cadre des 16es de finale retour.

Victoire de prestige pour Gand

Deuxième de son groupe, La Gantoise a hérité des Anglais de Tottenham, repêchés en Europa League suite à leur 3e place en poule de la Ligue des Champions. Les Gantois restaient sur deux matches sans victoire alors que les Londoniens, 3e de Premier League, ont essuyé une nette défaite à Liverpool (2-0) le week-end dernier.

Très bien en place défensivement et appliquée, l’équipe d’Hein Vanhaezebrouck n’a jamais été inquiétée en première période. Avec Alderweireld et Dembélé, impressionnant de maîtrise, les ’Spurs’ ont tenté leur chance à distance via Dele Alli (12e) et Harry Kane (13e).

Revenu des vestiaires avec des intentions plus offensives, Tottenham a touché le poteau sur un essai de Kane (49e). Contre le cours du jeu, les ’Buffalos’ ont ouvert le score. Nana Asaré a trouvé Danijel Milicevic dans le rectangle, lequel a subtilement centré en retrait pour Jérémy Perbet. L’attaquant français, sevré de ballons jusque-là, a trompé Hugo Lloris d’une frappe croisée (1-0, 59e).

Milicevic, auteur d’une jolie percée, a décoché une frappe que Lloris a magnifiquement détournée sur son poteau (75e). Malgré un rush final anglais, La Gantoise n’a pas plié, conservant ses chances de qualifications avant le match retour à Wembley.

Genk ramène un partage

Genk, bien en place, a ouvert le score grâce à Timothy Castagne. Infiltré dans le rectangle, le latéral droit a profité d’une sortie peu autoritaire et d’un rebond favorable pour pousser le ballon dans le but vide (0-1, 25e). Après une tentative signée Leandro Trossard (37e), l’Astra a égalisé sur une superbe frappe décochée par Constantin Budescu à la suite d’un limpide mouvement collectif (1-1, 43e).

Plus en jambe en seconde période, le Racing a marqué un but très important en fin de match. Sur une rapide contre attaque, Siebe Schrijvers a trouvé Trossard, dont la frappe n’a laissé aucune chance au portier adverse (1-2, 83e). Mais l’Astra a trouvé les ressources pour égaliser dans la dernière minute du temps réglementaire sur une tête piquée de Takayuki Seto (2-2, 90e).