Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Mort d'Arthur Rifa dans le métro: Bilal Haddouche reconnu coupable de meurtre et Zalh Zakir d'homicide involontaire

Belga

Le jury de la cour d’assises de Bruxelles a reconnu, jeudi soir vers 22h30, Bilal Haddouche coupable de meurtre et Zalh Zakir co-auteur de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Photo News/Didier Lebrun

Les deux hommes étaient accusés du meurtre d’Artur Rifa, un Albanais de 35 ans, commis dans la station de métro Rogier à Bruxelles le 20 mai 2013.

Le jury a estimé que Bilal Haddouche, âgé de 25 ans, était l’auteur du coup de couteau qui a provoqué la mort d’Artur Rifa.

Par ailleurs, le jury a considéré que Zalh Zakir, âgé de 23 ans, avait commis un acte de participation clair aux faits en cause. Toutefois, le jury a précisé que, s’il savait que son comparse était armé d’un couteau il n’aurait en revanche pas pu prévoir qu’il commettrait un homicide.

Le jury a donc déclaré Zalh Zakir coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Bilal Haddouche, Zalh Zakir et Amine Dahache s’en étaient pris à Artur Rifa, un Albanais de 35 ans, dans la station de métro Rogier, à Bruxelles, le 20 mai 2013. Ce dernier était décédé après avoir reçu un coup de couteau dans le ventre.

Amine Dahache, de nationalité algérienne, avait fui dans son pays. Les autorités algériennes avaient refusé de l’extrader vers la Belgique.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent