Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Hockey: comme un goût de finale entre le Watducks et le Dragons

Rédaction en ligne

Battu la semaine dernière à l’Orée, le Watducks a besoin de se racheter ce dimanche face au Dragons, leader du championnat. Un succès permettrait aux Brabançons de garder leurs distances avec leurs poursuivants pour la lutte aux playoffs.


Gauthier Boccard se veut confiant.

DR

Gauthier Boccard se veut confiant.

Durant de longues années, le Dragons et le Watducks offraient, chaque saison, des duels de gladiateurs en demi-finale ou finale des playoffs. Deux équipes avec un penchant offensif, qui garantissaient, lors de chacune de leurs sorties, un spectacle certain. S’ils ont manqué le carré final l’an dernier, les Waterlootois sont, cette année, à nouveau dans la course, pointant à la seconde place, à quatre points du leader, le Dragons. Et ce week-end, les deux formations croiseront le fer dans un match qui peut déjà être décisif.

«  On sait qu’en cas de défaite, nous offrons au Dragons un ticket pour les playoffs  », pointait Gauthier Boccard.

«  Les Anversois en seront, c’est certain, mais nous aimerions relancer le suspense dans ce championnat. Nous disposons des armes nécessaires pour décrocher trois points et suivre la cadence en tête du classement. »

À l’inverse, les Ducks ne veulent pas songer à un revers, ce qui permettrait aux concurrents aux playoffs de revenir dangereusement au classement, d’autant que les Waterlootois ont déjà laissé traîner trois précieux points le week-end dernier à l’Orée.

«  L’Heraklès et le Léopold pourraient, en cas de défaite de notre part, dangereusement revenir dans nos parages. Nous souhaitons éviter de nous mettre une pression inutile sur les épaules. Après un bon premier tour, nous sommes dans le devoir de confirmer dès le match de dimanche que nous sommes toujours dans le coup. On a déjà prouvé, par le passé, que nous pouvions mettre à mal le Dragons. »

Retrouvez l’article complet sur notre édition digitale de ce samedi 25 février.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent