Publié le Lundi 11 Juillet 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Les déclarations de Peeters et de Grouwels menacent l'avenir de Bruxelles, disent les FDF

Rédaction en ligne

Le bureau des Fédéralistes Démocrates Francophones (FDF), réuni lundi, a dit constater que les récentes déclarations du ministre-président du gouvernement flamand, le CD & V Kris Peeters, et de la ministre bruxelloise CD & V Brigitte Grouwels « font peser de lourdes menaces, spécialement sur l’avenir de Bruxelles comme région à part entière ».
(Belga)

(Belga)

A l’évidence, le projet de mise sous tutelle de Bruxelles et de son appropriation par la Flandre demeure le principal objectif poursuivi par les autorités gouvernementales flamandes dont Mme Grouwels est, plus que jamais, le relais au sein du gouvernement bruxellois ”, a souligné la formation présidée par Olivier Maingain, à l’issue de la réunion de son bureau.

Pour le bureau des FDF, le carcan qui enferme Bruxelles en Flandre encourage le projet séparatiste des nationalistes flamands, de plus en plus soutenus par un large courant de l’opinion publique flamande.

Pour tenir en échec ce projet contraire aux intérêts des Bruxelloises et des Bruxellois, les FDF considèrent que la négociation institutionnelle à venir, plus indispensable que jamais, doit renforcer la Région bruxelloise comme région à part entière ayant des liens étroits avec la Wallonie ”.

Comme l’a suggéré utilement le formateur royal, tous les tabous doivent tomber et le tabou qui refuse de briser le carcan enfermant Bruxelles dans ses 19 communes, doit être parmi les premiers à le faire ”, ont insisté les FDF.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent