Publié le Samedi 12 Août 2017 à

Actualité > Monde

Corée du Nord: le Japon installe son système antimissile face aux menaces de Pyongyang

Afp

Le Japon a déployé samedi son système de défense antimissile, face à la menace nord-coréenne de lancer des missiles à proximité de l’île américaine de Guam, dans le Pacifique.


Shinzo Abe, premier Ministre japonais

Reporters

Shinzo Abe, premier Ministre japonais

La Corée du Nord a annoncé qu’elle projetait de lancer des missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique, qui abrite une base navale et une base militaire américaine.

Le Japon, allié américain, a installé samedi trois intercepteurs de missiles PAC-3 (Patriot Advanced Capability 3) à l’ouest du pays, après que Pyongyang eut prévenu que ses missiles traverseraient Shimane, Hiroshima et Kochi avant d’atterrir près de Guam, indique l’agence de presse Kyodo.

Le Japon «fera tout son possible pour protéger la vie et les biens de sa population», a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe.

Le président français Emmanuel Macron de son côté a appelé samedi la Corée du Nord a éviter «une escalade des tensions». «La communauté internationale doit agir d’une manière ferme et coordonnée pour que la Corée du Nord reprenne la voie du dialogue», a-t-il souligné.

L’agence de presse chinoise Xinhua rapportait plus tôt dans la journée que le président Xi Jinping s’était entretenu par téléphone avec le président américain Donald Trump. Lors de cet entretien, le président chinois a demandé à son homologue américain d’éviter «les mots et les actes» qui pourraient «exacerber» les tensions avec la Corée. M. Xi a appelé les deux parties à la «retenue».

«Les Etats-Unis, avec leurs alliés, sont prêts à mettre en œuvre une gamme complète de mesures diplomatiques, économiques et militaires» pour mettre fin à la menace nucléaire nord-coréenne, a par ailleurs expliqué la Maison Blanche dans un communiqué samedi.

Trump a également eu une conversation téléphonique avec Emmanuel Macron, poursuit le communiqué. «Les présidents Trump et Macron se sont engagés à travailler ensemble, et avec leurs alliés, pour appliquer les sanctions des Nations unies et arriver à dénucléariser la Corée du Nord», a annoncé l’exécutif américain.

«Les deux présidents ont convenu de rester en contact au cours des prochains jours», avait pour sa part précisé la présidence française un peu plus tôt à propos de cette discussion entre les deux présidents.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent