Publié le Mardi 12 Septembre 2017 à

Régions > Mouscron > Actualité

Meurtre d'Alfred Gadenne à Mouscron: le suspect est un jeune homme de 19 ans, Nathan Duponcheel, qui aurait agi par vengeance (photos)

Rédaction en ligne

Le bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne, 71 ans, a été retrouvé mort dans le cimetière de Luingne, en face de son domicile. Il a été victime d’une agression lors de laquelle il a été égorgé. Un suspect s’est très vite rendu. Il s’agit de Nathan Duponcheel, 19 Ans, qui aurait agi par vengeance!

Alerte info

© DR

© DR

Ce matin, on en sait un peu plus sur le suspect. Ilo s’agit de Nathan Duponcheel, qui aurait agi par vengeance. Son père avait été licencié du service population de la ville, il y a deux ans. Il s’est ensuite suicidé.

Le terrible drame s’est produit peu avant 20h. Comme à son habitude, l’ancien député CDH Alfred Gadenne a été fermer le cimetière de Luingne situé en face de son domicile. C’est à ce moment précis qu’il a été agressé au couteau par un homme qui l’attendait. Ce dernier l’a égorgé.

Le bourgmestre de Mouscron est décédé sur place, comme l’a confirmé le procureur du Roi de Tournai-Mons, Christian Henry.

Le dossier a été mis à l’instruction entre les mains de la juge d’instruction de Mons Mme Laloux. Un suspect s’est rendu à la police. Il aurait agi par vengeance alors que son père avait été licencié du service population en 2015 et s’est, par la suite, suicidé.

Le corps du bourgmestre a quant à lui été autopsié pendant la nuit, à Mons, comme le veut la procédure.

«Ca ne sert à rien d’aider le bourgmestre il est mort»

Voici les faits. A 19h50, le centre RINSIS des pompiers de Mons a reçu un appel téléphonique d'un inconnu qui signalait qu'une personne avait été tuée dans le cimetière de Luingne (Mouscron). «Très rapidement, la police de Mouscron s'est rendue sur les lieux. Un corps a été retrouvé sur place", a poursuivi le procureur.

«Les policiers ont également interpellé une personne dans le cimetière. Celle-ci a reconnu être l'auteur de certains faits», a assuré M. Henry. D’après nos informations cette dernière aurait déclaré: «Ca ne sert à rien d’aider le bourgmestre il est mort.» L’homme a ensuite été arrêté. Il sera entendu ce mercredi par la juge d’instruction Laloux qui a le dossier entre les mains. La piste terroriste a été écartée.

© DR

M. Henry a précisé qu’en vertu de la loi Salduz, qui impose la présence d’un avocat aux côtés de tout suspect interrogé spécialement lorsqu’il est privé de liberté, «nous devons attendre l’arrivée d’un avocat avant que la juge d’instruction, Mme Laloux, puisse interroger cette personne».

Le magistrat s’est rendu ce soir sur les lieux du drame où les hommes de la police scientifique de la PJF de Tournai procèdent actuellement à des relevés.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent