Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Le personnel du CPAS de St-Vith soutient la directrice licenciée

Belga

Le personnel du CPAS de Saint-Vith soutient la directrice faisant fonction, Natasha Holper, et demande à la direction de revenir sur sa décision de licenciement, indique mardi Guido Reuter, secrétaire permanent de la CSC Services Publics.


La CSC maintient la pression

CSC

La CSC maintient la pression

Le syndicat qui a eu accès aux documents relatifs à ce licenciement a analysé la situation et estime que s’il y existe des problèmes de communication au sein du personnel du CPAS. «Les éléments reprochés à Natasha Holper ne justifient pas un licenciement», estime Guido Reuter. «Il n’y avait eu aucun avertissement écrit et il n’est nullement question d’une faute grave.»

Le personnel du CPAS soutient donc la directrice et demande à la direction de revenir sur cette décision.

Si le syndicat chrétien rencontrera prochainement la commune en vue de la désignation d’un médiateur, qui pourrait apaiser les relations tendues au sein du personnel, Guido Reuter souligne le fait que la présence physique du président du CPAS, Paul Bongartz, ne permet pas aux membres du personnel de reprendre le travail. «Une majorité des membres du personnel est en incapacité de travail», conclut le secrétaire permanent de la CSC Services Publics.

Le personnel du CPAS de Saint-Vith avait repris le travail le 7 septembre dernier après une grève de 3 jours.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent