Publié le Vendredi 2 Septembre 2011 à

Régions > Bruxelles > Sports

Un fan bruxellois s'est rendu en Lituanie pour supporter les Belgian Lions

Rédaction en ligne

En compagnie de Nicolas, fan des Spirou Charleroi, Philippe a rejoint la Lituanie et l’Euro de basket depuis mardi. C’est un vrai supporter du club Belgique, tous sports confondus. Le rugby, le football et le hockey ont ainsi connu les faveurs de ce globetrotter...
Philippe Sadre (à droite) a pris l’avion mardi pour Klaipeda.

Philippe Sadre (à droite) a pris l’avion mardi pour Klaipeda.

Mars 2011 Autriche-Belgique en football à Vienne: Philippe y était. Août 2011 Belgique-Hollande en hockey à Mönchengladbach (Allemagne): Philippe avait également fait le déplacement.

Je loupe rarement un match de nos rugbymen lorsqu’ils évoluent à Bruxelles et j’ai évidemment assisté à toutes les rencontres de la qualification pour l’Euro de nos basketteurs l’été dernier à Anvers.

Le dernier match qualificatif, Belgique-Pologne restera ainsi gravé à jamais dans sa mémoire.

C’est probablement le match de basket le plus intense que j’ai vu. Je n’arrivais même plus à produire un son tellement j’étais nerveux. Et à la fin, le coach Casteels qui remercie les supporters dans les deux langues et qui adresse un beau pied de nez aux hommes politiques. Fabuleux...

Liégeois d’origine (il va encore assister aux matchs du FC Liégeois en Promotion) et Etterbeekois depuis 20 ans, Philippe avoue un certain désintérêt pour le football moderne.

J’adore aller encourager les Diables mais la Champions League ou même la Jupiler League ne me conviennent plus. Il y a de moins en moins de clubmen. En fait, j’ai un peu commencé à m’intéresser au basket quand mon club le FC Liégeois disparaissait de Rocourt en 1994-95. En mai de la même année, j’assiste à la TV à la cinquième manche de Ostende-Charleroi. Le jeu ostendais m’a plu et comme la station balnéaire a toujours été un endroit de vacances, j’ai franchi le pas.

Philippe n’hésitera pas: c’est en train qu’il rejoindra à l’époque l’Arena Mister V avec parfois à la fin du match, un sprint pour rallier le dernier train vers Bruxelles. Il continue de soutenir le BCO aujourd’hui.

Le voici pour 6 jours à Klaipeda, la ville lituanienne qui abrite les matchs de poule des Belges.

Nos chances de passer le second tour sont passées de 50 à 20 % après la blessure de Hervelle. La Georgie nous a infligés une sévère dégelée lors du premier match. Hier face à la Bulgarie, on a été sensiblement moins mauvais mais au final, l’élimination se profile malheureusement...

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent