Publié le Vendredi 28 Octobre 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Stéphanie Soreil s'explique sur Facebook à propos de sa chanson anti-cycliste

Rédaction en ligne

Stéphanie Soreil a beaucoup fait parler d’elle, ce jeudi, après sa sortie sur les cyclistes et la chanson anti-cycliste qu’elle a passée sur Bel-RTL. Dans la soirée, elle s’en est expliquée sur sa page Facebook.
(Vincent Rocher)

(Vincent Rocher)

Je tenais juste à dire que ma petite chanson du mercredi est une parodie humoristique, qui n’a pour but que de faire rire ou au moins sourire (même si je conçois qu’on ne puisse pas plaire à tout le monde, surtout en humour), mais en tout cas sûrement jamais de blesser qui que ce soit.

J’ai d’ailleurs précisé avec insistance, avant et après la chanson, qu’il s’agissait bien d’humour, et je me suis même excusée d’avance juste avant de chanter, auprès des cyclistes, pour ne pas qu’ils m’en veulent, parce que c’était vraiment juste pour rire.

Le problème c’est que pour faire de l’humour, il faut exagérer les éléments, les petits défauts; c’est le principe de la caricature. Lorsqu’on dépeint la réalité telle qu’elle est, ce n’est pas drôle évidemment, c’est juste vrai.

Alors c’est vrai que pour amuser un peu les gens, j’avais décidé cette fois de me pencher sur les petits « défauts » que l’on peut constater dans le comportement de CERTAINS cyclistes; il est évident que je ne pointais là que les quelques imprudents qui ne sont peut-être pas toujours conscients du danger qu’ils courent en ne tenant pas assez compte des automobilistes, qui peuvent eux aussi être très distraits voire inconscients parfois. (Je m’étais d’ailleurs également « attaquée » à ces automobilistes dans l’une de mes précédentes chroniques...)

Je suis d’ailleurs persuadée que la Gracq et même Touring sont d’accord avec l’importance de la prudence des usagers - cyclistes et autres - dans la circulation, et sensibilisent les gens dans ce sens.

D’autre part, je suis moi-même cycliste régulièrement (je me suis d’ailleurs cassé une clavicule à vélo), et ma propre maman a été victime d’un accident en 2 roues, qui lui a valu une prothèse à la rotule, alors vous pensez bien que je suis consciente des dangers que courent les 2 roues dans la circulation.

Et JAMAIS je ne souhaiterais qu’il arrive quoi que ce soit à un cycliste, ni qu’il se fasse écraser, ni qu’il “ vole dans une haie ”, comme je l’ai dit avec second degré dans ma chanson.

Mais on sait quand on regarde une comédie, un sketch, ou même un dessin animé (Astérix par exemple), qu’on peut voir des gens faire voler dans les airs d’autres gens parce qu’ils les ont énervés: on en rit, ce n’est pas pour autant qu’on prend ça pour argent comptant, on sait bien que ce n’est pas vrai. C’est de la caricature surréaliste.

Dans ma petite parodie, je mettais juste en évidence - avec humour c’est vrai, et donc avec exagération, caricature - ce que pensent parfois les automobilistes qui sont confrontés à un cycliste imprudent, inconscient ou distrait.

Je peux concevoir que ça n’ait pas forcément fait rire tout le monde, mais quoi qu’il en soit, je n’ai JAMAIS voulu heurter, blesser, ou choquer qui que ce soit.

Et si j’ai fait du mal à certaines personnes qui n’ont pas saisi la dérision qu’il y avait dans mes mots, je m’en excuse auprès d’eux. Mon but est de faire plaisir, de mettre de la bonne humeur, pas de fâcher.

Voilà, j’espère que ce message vous aura éclairés sur ma démarche, et vous fera comprendre que je n’ai jamais incité à la violence, de quelque manière que ce soit.

Amicalement,

steph ”.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent