Publié le Vendredi 20 Avril 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Athlétisme: Guy Wingers fait partie des meubles à La Forestoise

Rédaction en ligne

Guy Wingers habite Forest et est âgé de 72 ans. Passionné par l’athlétisme, il fréquente “ son ” club de la Forestoise depuis 23 ans. D’abord comme parent et, depuis six ans, il est entré dans le comité. Il tient le bar bénévolement.
Malgré ses 72 ans, Guy ne compte pas s’en arrêter là.

Malgré ses 72 ans, Guy ne compte pas s’en arrêter là.

Je suis d’abord venu avec Serge, mon fils ”, commence Guy. “ On courait des joggings, il se débrouillait pas mal. Du coup, il s’est inscrit ici, à La Forestoise. Il a alors commencé le saut à la perche et d’autres disciplines et j’ai continué à le suivre. Il a encore plusieurs records du club.

Aujourd’hui, Serge et Guy sont toujours à La Forestoise et font partie des meubles du club.

Guy tient le bar depuis six ans. Lorsqu’on lui demande quels grands athlètes il a déjà eu l’occasion de voir il répond: “ Au bar? On ne voit pas beaucoup d’athlètes au bar. Ils sont sérieux. Par contre, dans la cafétéria, j’ai forcément côtoyé tous les athlètes de La Forestoise.

Dans les athlètes de prestige, on notera qu’Olivia Borlée est déjà passée dans la cafétéria de Guy.

L’année passée encore, Olivia Borlée était venue lors des Intercercles. Malheureusement, à chaque compétition, je vois beaucoup d’athlètes, mais je n’ai pas beaucoup le temps de discuter avec eux. Je suis fort occupé au bar. Je n’ai presque pas le temps d’aller regarder une course sur la piste. Parfois je vais vite jeter un petit coup d’œil quand il y a une accalmie, mais lors des compétitions, c’est vraiment compliqué de m’extraire du bar.

Si les athlètes ne sont pas de grands consommateurs, on se tourne donc vers les supporters. Guy nous confirme en riant que “ les parents consomment plus que les athlètes. Les membres du comité et les officiels sont de bons clients aussi d’ailleurs.

il a joué au foot jusqu’en D.3

Guy rend ce service au club de La Forestoise tout à fait bénévolement. Pour lui, c’est un plaisir d’être derrière le bar.

J’ai tenu un café à Forest pendant 28 ans. Donc j’ai l’habitude.

De plus, le fait de tenir le bar d’un club sportif n’est pas un hasard.

J’ai été Parrain de l’Union Saint-Gilloise et je suis moi-même un ancien joueur du Racing de Bruxelles. J’ai joué durant les années 50. Je suis arrivé en Division 3 avec le Racing, puis j’ai eu des coups durs au genou. J’ai dû me faire opérer et j’ai arrêté. J’ai deux prothèses maintenant.

Guy a également fait du jogging dans le club de l’Espérance et de la balle pelote.

Malgré ses 72 ans, Guy ne compte pas s’arrêter de sitôt. Il aime ce qu’il fait.

J’ai de nouveau signé pour quatre ans. On vient de refaire le comité. Donc ça me fera 76 ans. Allez, je tiendrai peut-être le coup jusque 80 ans. On va voir ”, explique Guy en riant.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent