Publié le Lundi 14 Mai 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Basket (R.2): l'incroyable sacre de l'UB Woluwe

Rédaction en ligne

Un second tour de feu et des playoffs maîtrisés à la perfection malgré l’inexpérience, plus le désavantage du terrain: en accédant à la R.1, UB Woluwe a certes brûlé les étapes et s’il a mis tout un club en fusion, il fait un bien fou au basket bruxellois...
Les Woluwéens ont même fait la fête dans la douche.

Les Woluwéens ont même fait la fête dans la douche.

UNION HUY 62

UB WOLUWE 66

Quarts: 20-17, 14-23, 16-13, 12-16.

Woluwe: 5x3, 15/18 LF, 16 fautes. Cadart 4, El Mahsini, Nocent (-), Van Pee 8, Loubieres 11 (1x3), Allouchi 10 (2x3), Tysiak, Nkashama 12 (2x3), Van der Meiren 2, Vreban (-), Deferiere 19.

>Deux cars de supporters, de nombreuses autres personnes venues en voiture, des arbitres ou joueurs venus d’autres clubs bruxellois ou du Brabant wallon, des jeunes du club au torse peinturluré “ UBW ”, les filles du Royal Ixelles Basket Féminin venues soutenir leur future entité: on avait rarement vu un exode pareil pour des playoffs régionaux. Il faut croire que cet enthousiasme fut communicatif car les Woluwéens et leur maturité ont magnifiquement mené à son terme cette belle. À peine entré dans la salle, on avait cependant reçu comme un uppercut en voyant le choix inconsidéré de la fédération de faire appel à l’un des hommes en gris qui avait beaucoup fait parler de lui (un peu) lors de UBW - Jupille et (beaucoup) lors du premier Huy - Woluwe. On ne sait si ce sont les judicieux conseils du département arbitrage de l’A.W.B.B. ou quelque élixir de sagesse, mais l’arbitrage a été sobre et discret. Que demander d’autre sinon un spectacle haletant tenu par les joueurs? Huy avait d’entrée bombardé le périmètre (4x3 en 9 minutes) et menait 18-13 (9e). En plus d’être déterminants en défense, Deferiere et Nkashama avaient répliqué et repris l’avance à 28-30 (17e). En inscrivant “ on the buzzer ” un triple ramenant les Hutois à 34-40 au repos, Barry Mitchell avait ramené un peu d’allant au jeu offensif hutois qui reposait

pratiquement sur les 3 points (7 en première mi-temps). Cadenasser encore plus l’espace, empêcher les tirs et se rendre maître du rebond défensif: les tâches ne manquaient pas pour l’UBW qui restait en tête au troisième quart: 50-53 (30e). Malgré un duo Loubières - Deferiere décomplexé et plein d’entrain, Huy grignotait son retard: 57-60 (37e). La peur de gagner envahissait les rangs bruxellois qui ne parvenaient plus à se rendre dangereux: 62-60 (39e). Le sang-froid aux lancers de Van Pee (2/2) et Nkashama (1/2) ainsi qu’un triple venu de Allouchi achevaient de convaincre les sceptiques: l’UBW méritait bien sa promotion!

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent