Publié le Lundi 2 Juillet 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot (D.2): le Brussels et Johan Vermeersch nomment Noureddine Zaiour comme coach

Rédaction en ligne

Johan Vermeersch a trouvé son entraîneur: il s’agira de Noureddine Zaiour, qui était le coach de la réserve la saison passée. Novice au plus haut niveau, il part toutefois avec l’avantage de bien connaître la maison et d’être un second père pour les jeunes. C’est lui qui mènera la barque du FC Brussels cette saison, au grand dam du RWDM, où il était pourtant annoncé.
Johan Vermeersch continue de travailler pour constituer une équipe compétitive.

Johan Vermeersch continue de travailler pour constituer une équipe compétitive.

Noureddine Zaiour sera le prochain entraîneur du FC Brussels. Ce n’est pas encore tout à fait officiel, mais le principal intéressé nous l’a confirmé hier.

Cela faisait plusieurs semaines qu’on en parlait avec Johan Vermeersch ”, explique-t-il. “ Finalement, dans le courant de la semaine dernière, un accord a été trouvé.

L’information peut surprendre puisque c’était surtout du côté du RWDM que Zaiour était annoncé.

Oui, j’avais aussi une proposition de Michel De Wolf qui était très intéressante. Mais cela fait cinq ans maintenant que je suis au Brussels. Je me suis occupé des jeunes en montant progressivement de catégorie (NDLR: U17, U19 et la réserve l’an passé). Et finalement, reprendre l’équipe première s’inscrit dans une certaine logique du point de vue de mon parcours.

À 32 ans, le voilà dans le cercle très fermé des jeunes entraîneurs. Sans véritable expérience, il ne craint toutefois pas le challenge qu’on lui offre.

Je vois ça surtout comme une grande chance. C’est un beau défi. Le Brussels est un club très suivi, qui attire. De l’extérieur, le club ne donne pas l’impression de s’activer mais dans l’ombre, je sais que Johan Vermeersch travaille beaucoup pour constituer son équipe pour la saison prochaine. Et le président n’entend pas faire de la figuration. En plus, les infrastructures du club sont idéales pour un entraîneur.

Le gros avantage de Zaiour, c’est qu’il connaît très bien de nombreux joueurs de l’équipe, pour être passé par l’école des jeunes.

J’en ai formé plusieurs d’entre eux quand j’officiais à l’école des jeunes. De plus, les éléments du noyau A qui n’étaient pas repris le week-end venaient jouer sous mes ordres avec la réserve. Je les connais tous, et j’ai un très bon contact avec les joueurs.

Licencié en éducation physique, Zaiour prône un football offensif et attractif. Même s’il sait qu’il sera difficile de combiner le résultat et la manière, il espère pouvoir y arriver rapidement.

Je privilégie la manière ”, dit-il. “ Le football est un spectacle et c’est pour ça que les gens se déplacent au stade. Maintenant, il ne faut pas oublier la réalité d’un entraîneur: il doit avoir des résultats.

Après avoir essayé tous les entraîneurs possibles et imaginables, Johan Vermeersch innove en donnant sa chance à un jeune coach. Noureddine Zaiour donnera son premier entraînement mercredi pour la reprise, fixée à 16 heures.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent