Publié le Mardi 31 Juillet 2012 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Tennis : Anne Timmermans héberge trois joueuses du Rebecq Ladies Trophy

Rédaction en ligne

Financièrement, les temps sont durs. Même pour les tenniswomen et surtout si elles n’ont pas le palmarès d’une Justine Henin. Et quand elles viennent de Roumanie, d’Australie ou du Vénézuela, il faut bien se loger quelque part. L’hôtel, c’est parfois très cher. Les organisateurs du Rebecq Ladies Trophy l’ont bien compris. Rencontre avec Anne Timmermans qui héberge gratuitement une Roumaine, une Néerlandaise et une Allemande pour la semaine.
Danielle Harmsen, Anne Timmermans et Diana Buzean.

Danielle Harmsen, Anne Timmermans et Diana Buzean.

Assise en face du court numéro un juste à côté du club-house, Anne Timmermans prend l’apéro sous un parasol avec quelques-un de ses amis. Aujourd’hui (lisez dimanche), elle a déjà regardé plusieurs matchs, dont ceux de deux des trois joueuses qu’elle a accueillies chez elle le temps du tournoi. “ Elles ont toutes les deux gagné et se sont qualifiées pour le troisième tour des qualifications. La dernière entrera en lice mardi dans le tableau principal ”, se réjouit-elle. “ Plus elles avancent dans la compétition, plus une certaine intimité se crée entre elles et moi ”, confie la nouvelle maîtresse de maison. “ C’est une aventure humainement très riche. Les suivre pendant leur tournoi, c’est assez excitant. Puis il y a une certaine chaleur qui se dégage de notre relation. Elles sont très reconnaissantes ”, poursuit-elle.

Le rôle d’Anne n’est pourtant pas bien compliqué et au final, elle et les joueuses ne se voient pas tant que ça. “ Je ne les croise pas beaucoup car elles ont une voiture, ce qui les rend plus autonomes que les autres participantes. Je ne les vois qu’à la maison le matin. À ce moment-là, je leur prépare le petit-déjeuner: jus d’orange pressé, céréales complètes avec du yogourt ou du pain gris. Surtout pas de pain blanc ”, sourit-elle. “ Anne est vraiment très chouette. Ses petits-déjeuners après une bonne nuit de sommeil sont vraiment très bons. Son hébergement nous permet d’épargner de l’argent”, intervient Danielle Harmsen, la pensionnaire hollandaise qui loge avec la Roumaine Diana Buzean et l’Allemande Justine Ozga.

Anne aide à sa manière

Si elle accueille cette année trois joueuses dans sa maison, Anne Timmermans n’est pas une coutumière du fait pour autant. La membre du Tennisland de Rebecq s’est affiliée au club la saison dernière. Elle vit son second Ladies Trophy et voulait apporter sa pierre à l’édifice. “ Pour cette édition 2012, j’ai proposé mes services aux organisateurs. Je trouve ça normal d’aider mon club pour que le tournoi se passe bien. C’est aussi ça l’esprit tennis à Rebecq. C’est un club familial et convivial. Aider en hébergeant les joueuses s’inscrit dans la logique des choses. Surtout que j’ai la maison qui s’y prête.

Située à Rebecq, la maison d’Anne Timmermans est effectivement parfaitement adaptée à recevoir. “ Ma maison est en deux parties. En temps normal, j’habite dans l’une et ma mère dans l’autre. Pour cette semaine, je vis avec ma maman, et les trois joueuses sont seules dans ma portion de maison ”, détaille-t-elle.

Les encourager, les suivre pendant la semaine et les chouchouter, tout cela rapproche. “ Je suis tellement derrière elles qu’elles deviennent presque mes filles. C’est une belle expérience ”, conclut Anne Timmermans, sourire aux lèvres.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent