Publié le Vendredi 17 Août 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Athlétisme : Portrait de Camille Laus, une sprinteuse talentueuse

Rédaction en ligne

On rencontre Camille Laus au Stade Fallon. Elle est en train de s’entraîner dur sur la nouvelle piste bleue du White Star avec, entre autres, Dylan Borlée, Damien Broothaerts et Chamberry Muaka. Dans les tribunes, Arnaud Destatte, Jonathan et Kevin Borlée assistent à l’entraînement dispensé par leur père.
Malgré son jeune âge, Camille Laus espère à présent rejoindre l’équipe du relais du 4x100 mètres.

Malgré son jeune âge, Camille Laus espère à présent rejoindre l’équipe du relais du 4x100 mètres.

Camille a 19 ans. Grand espoir du sprint féminin belge, elle s’est installée à Bruxelles du côté de Mérode depuis un an pour ses études à l’Ichec. Elle s’entraîne six fois par semaine dans un groupe avec Olivia Borlée et dirigé par l’inévitable Jacques Borlée.

“ J’ai commencé l’athlétisme en mai 2007 ”, commence Camille. “ Je courais des cross interscolaires et je les gagnais régulièrement ”. Du coup, cette ancienne gymnaste fit le grand écart à 14 ans et s’inscrivit à la Rusta, le club d’athlétisme de Tournai, ville dont elle est originaire, avant de rejoindre le White Star à Woluwé.

Camille a directement été intégrée dans le groupe des sprinters. Si elle a une pointe de vitesse impressionnante, elle émet un petit regret de ne pas avoir pu tester d’autres disciplines de l’athlétisme. “ C’est vrai que j’aurais aimé découvrir d’autres disciplines de l’athlétisme comme les longues distances ou le saut à la perche. ” Elle n’aurait pas été la première gymnaste à faire le pas de la gymnastique vers le saut à la perche, la plus connue étant Yelena Isinbayeva, la Russe détentrice du record du monde de sa discipline. Mais revenons-en au sprint. Après une année seulement, Camille a pu bénéficier du statut d’athlète“ élite ”. Depuis, elle a participé à quelques championnats de renommée internationale. Elle a décroché sa qualification aux EYOF en 2009 (Jeux Olympiques pour les jeunes européens) où elle a couru le 100 mètres et le relais 4x100 mètres dans l’équipe belge. En 2011, elle s’est alignée aux mêmes épreuves aux championnats d’Europe Juniors à Talinn et plus récemment en juillet dernier, elle a défendu les couleurs de la Belgique un cran plus haut, aux championnats du Monde à Barcelone.

“ C’était génial cette qualification aux Mondiaux de Barcelone. Nous sommes arrivées à la cinquième place dans la finale et nous avons battu le record de Belgique du 4x100 mètres en catégorie Juniors. C’était mon grand objectif de l’année. La première moitié de ma saison est réussie ”. Camille émet cependant un léger regret. “ J’aurais voulu me qualifier en individuel aussi, mais je n’ai pas atteint les minima. ” Gageons qu’elle y arrivera bien un jour.

Des performances comme celles-là n’arrivent pas sans peine. Pour arriver à de tels résultats, Camille s’entraîne six fois par semaine au Stade Fallon au White Star.

“ Le groupe est super. Le coach aussi. J’adore aller m’entraîner, j’adore faire des stages. Je ne vais jamais à l’entraînement avec des pieds de plomb. ”

Dans son groupe d’entraînement, on retrouve notamment Olivia Borlée. “ Le grand avantage avec Olivia, c’est qu’elle me donne plein de conseils. C’est comme une grande sœur pour moi en athlétisme. Elle me conseille à l’entraînement, elle m’a bien aidée aussi lors de compétitions aux Etats-Unis. Et aux entraînements, on se tire mutuellement. C’est chouette. ” Camille se souvient d’ailleurs d’une anecdote particulière. “ Au début, je n’arrivais pas à me concentrer en compétition. Du coup, j’ai demandé à Olivia, mais aussi à Kevin et Jonathan comment ils se préparaient. J’ai puisé dans leurs conseils pour avoir ma méthode à moi. ”

La jeune athlète pétrie de talent espère pouvoir rejoindre le relais 4x100 mètres cette année, aux côtés de sa partenaire d’entraînements. Et pourquoi pas se qualifier pour les Jeux de Rio dans quatre ans...

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent