Mis à jour le Vendredi 26 Octobre 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Kinball: Un sport méconnu qui attire pourtant de plus en plus d'adeptes

Rédaction en ligne

Souffrant de la grosse popularité des autres sports, le Kinball n’en est pas moins une discipline dans laquelle les Bruxellois excellent. Olivier Laurent et Damien Vandeberg, des adeptes de ce sport atypique, nous le présentent.
Le Kinball rencontre un vrai succès auprès des enfants.

Le Kinball rencontre un vrai succès auprès des enfants.

Le Kinball, cela ne vous dit certainement pas grand-chose et pourtant, le nombre d’adeptes partout en Belgique ne cesse de grandir. En région bruxelloise, le club phare est le Kinball Brussels Team, localisé à Ixelles.

Olivier Laurent, co-fondateur du club, est d’avis que le Kinball est en train de prendre une nouvelle dimension à Bruxelles.

On a bien évolué depuis la création du club en 2004. Au départ, nous n’étions qu’une vingtaine tandis qu’aujourd’hui, nous comptons plus de 250 affiliés. Mais nous ne sommes pas les seuls puisqu’il existe aussi des clubs à Auderghem, Boitsfort et Saint-Josse”, explique Olivier Laurent.

Créé à la fin des années 80 au Québec, le Kinball n’est arrivé chez nous qu’au début de l’an 2000.

À la base, le Kinball a été inventé et créé par un professeur d’éducation physique qui voyait en ce sport un moyen agréable de faire travailler les enfants au niveau physique. C’est un sport avec beaucoup d’intensité et quasiment pas de temps d’arrêt.

Retrouvez la suite de cet article dans l’édition de La Capitale de ce vendredi 26 octobre 2012.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent