Mis à jour le Vendredi 8 Mars 2013 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot (D.3B): Les supporters croient encore au maintien de l'Union

Rédaction en ligne

La situation de l’Union Saint-Gilloise n’est pas des plus joyeuses suite à la défaite sur la pelouse de Grimbergen, dimanche dernier. Une 15e place au classement, juste devant le barragiste, et Ludo Wouters qui se fait remercier. Il ne reste cependant que onze matches pour que l’Union assure son maintien en D.3. Quelques supporters se sont donné rendez-vous au club house de l’Union afin d’évoquer la situation du club ainsi que la fin de championnat qui s’annonce délicate.


Les supporters sont contents que Tom De Cock revienne aux affaires.

Caumiant

Les supporters sont contents que Tom De Cock revienne aux affaires.

Il est 18h30 et les supporters de l’Union, Dylan, Renaud, Nicos et le petit Nico, attendent avec impatience au club house du club afin de vider leur sac concernant la situation actuelle de l’Union. Alors que l’on pouvait penser qu’ils seraient remontés, c’est un discours différent qui est sorti de cette interview.

«  Premièrement, nous sommes tous contents que Ludo Wouters ne soit plus coach de l’Union  », lance d’emblée les supporters. «  Nous avons mis la pression sur les dirigeants pour que cela se produise mais c’est juste dommage que cela se soit fait un peu tardivement.  »

Renaud et les autres ont leurs explications sur la situation actuelle du club.

«  L’année passée, l’Union était proche de la faillite, il ne faut pas se le cacher. C’est pourquoi, dès le début de la saison, la direction a fait des sacrifices pour sauver les dettes du club, au détriment du sportif. On l’a remarqué en début de saison. Le souci, aussi, c’est que ceux qui ont amené l’argent au club sont arrivés seulement en septembre. Le mercato était donc déjà fini.  »

Aujourd’hui, les supporters sont un peu plus confiants même si le stress de descendre est toujours présent.

«  Cette fin d’année sera stressante car nous ne sommes pas à l’abri d’une relégation vers la Promotion, mais nous devons continuer à y croire. Maintenant que Tom De Cock est de retour, nous pensons que ça va s’améliorer. Il reste onze matchs pour faire la différence et cela commence dès ce week-end face à La Calamine  », assurent-ils. «  On sait bien que Tom De Cock ne peut pas faire de miracle en une semaine mais, au final, on croit au maintien. Pour la saison prochaine, il faudrait aussi une continuité au niveau de l’entraîneur car 11 coachs en 5 ans, ça fait un peu beaucoup. Comment voulez-vous construire quelque chose de solide   ?  »

Il y a eu du changement du côté de l’Union et l’avenir du club semble rassurer nos supporters.

«  Jurgen Baatzsch, le nouvel actionnaire majoritaire du club, est une personne simple et qui est financièrement capable d’aider l’Union. Aujourd’hui, nous avons onze finales à disputer en espérant que le maintien sera au bout car je pense que, avec les qualités qu’il y a actuellement dans le noyau, l’Union pourra se battre dans le top 3 la saison prochaine  », déclarent-ils.

Les supporters sont inquiets mais cela n’estompera pas l’amour et la ferveur qu’ils ont envers leur club. Dès dimanche, ils débuteront leur rôle de 12e homme et espèrent que Tom et son groupe réussiront à se maintenir en D.3.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent