Publié le Jeudi 4 Avril 2013 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot: La Juventus recrute lors d'un stage au Bon Air

Rédaction en ligne

Du 1 er  au 6 avril, le club du Bon Air accueille des entraîneurs de la Juventus Soccer Schools pour un stage qui s’adresse aux jeunes joueurs de notre plat pays.


Une trentaine de jeunes joueurs belges étaient présents au stage de la Juventus Soccer Schools.

Caumiant

Une trentaine de jeunes joueurs belges étaient présents au stage de la Juventus Soccer Schools.

La scène est un peu surréaliste, à la belge. Un grand moulin à vent borde le terrain synthétique du Bon Air, lequel est entouré de banderoles de la Juventus Soccer Schools. Sur la pelouse artificielle, une trentaine d’enfants et d’adolescents s’entraînent avec le maillot de la Vieille Dame sur les épaules. De loin, on aurait pu les prendre pour des Zèbres, mais non. Ce sont bien des intonations et des accents italiens qu’on entend cette après-midi-là à Anderlecht. Le soleil est même de la partie, c’est vous dire.

Carlo Mastellone, le coordinateur de la Juventus Soccer Schools, se frotte pourtant les mains pour se les réchauffer. «  La prochaine fois, nous viendrons en juillet  », lâche-t-il en souriant. «  La Juventus Soccer Schools organise des stages de football à travers le monde entier. C’est la première fois que nous venons en Belgique. Il est important pour nous de nous rendre dans les endroits d’Europe où il y a eu une forte immigration italienne. »

Il s’agissait également pour le club italien de marcher dans les pas du Milan AC, qui a déjà organisé plusieurs stages de ce genre en Belgique. «  L’objectif principal est de promouvoir l’image et la philosophie de la Juventus de Turin en Belgique. Ce stage s’adresse à tous les jeunes joueurs belges. Il n’y a pas de sélection, car nous voulons donner la chance à tout le monde.   Nous voulons insuffler un sentiment de confiance à tous les enfants qui viennent en stage chez nous.  »

Pour la modique somme de trois cent soixante euros, n’importe quel jeune de Belgique pouvait donc prendre part à ce stage d’une semaine, dont les entraînements sont donnés par quatre entraîneurs de la Juventus de Turin. Parmi eux, on retrouve notamment Alex Taribello, ancien joueur de Série A. Chaque enfant inscrit reçoit également un package Nike personnalisé comprenant un équipement complet du club, ainsi qu’un sac de sport et un ballon.

À vue d’œil, les jeunes semblent avoir répondu présent à l’appel (à l’aide ?) de la Vieille Dame. «  Nous limitions les inscriptions selon le nombre d’entraîneurs disponibles. Pour ce stage, nous en avons quatre. Généralement, nous prenons un entraîneur pour dix enfants  », explique Carlo Mastellone. «  Notre staff technique apporte toute son expérience et sa manière de travailler. L’objectif est de communiquer notre vision du football aux jeunes des pays que nous visitons.  »

La venue de la Juventus de Turin au Bon Air n’est pas due au hasard d’une fléchette lancée sur un globe-terrestre. «  Fabrice Fievez, le président du club du Bon Air, et moi-même avions un ami en commun qui nous a mis en contact. Lorsque je lui ai proposé la venue de la Juventus dans les installations de son club, il a directement accepté.  »

Ce stage est également l’occasion pour n’importe quel jeune de se montrer aux yeux d’un des meilleurs clubs au monde. «  Pour ceux qui sortent du lot, il y a une belle récompense à la clé  », avoue le responsable du projet. «  Nous les invitons à passer une semaine à Turin pour effectuer un stage dans les installations du club. Je le répète, c’est avant tout une récompense, il n’y aucune garantie à la clé.  »

En exclusivité dans nos pages, nous vous dévoilons les noms des trois heureux élus qui ont été sélectionnés lors de ce stage (voir encadré). Quant aux autres joueurs qui n’auront pas tapé dans l’œil des entraîneurs de la Juventus Soccer Schools, ils ne repartiront pas les mains vides pour autant ! En effet, ils recevront tous un certificat de participation. Il n’y a rien à dire, mettre «  Stage à la Juventus Soccer Schools  » sur un CV, ça en jette !

Max Bastin

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent