Publié le Jeudi 3 Octobre 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Prostitution à Bruxelles: Saint-Josse sanctionnera la prostitution de rue dont ne veut plus la Ville

Rédaction en ligne

La commune de Saint-Josse Ten Noode n’hébergera pas la prostitution de rue dont ne veut plus la Ville de Bruxelles, a affirmé jeudi le bourgmestre de cette commune du centre de la capitale, Emir Kir, après l’annonce, par la Ville de Bruxelles, de l’entrée en vigueur de mesures visant à éradiquer ce phénomène dans le quartier de l’Alhambra, au cœur de la capitale.


Emir Kir.

Belga

Emir Kir.

Comme le lui a confirmé le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans, la Ville de Bruxelles souhaite que dorénavant ces activités aient lieu le long du boulevard Albert II et les sanctionnera dans le quartier voisin précité.

«Cette artère concerne trois communes dont Saint-Josse. Je tiens à dire que Saint-Josse interdit toute prolifération de la prostitution de rue sur son territoire. J’ai donné instruction d’interdire son accueil sur notre territoire», a affirmé jeudi Emir Kir Via l’agence Belga.

Selon le bourgmestre, la commune de Saint-Josse interdit la prostitution de rue dans une perspective de lutte contre la traite des êtres humains.

C’est avec cette philosophie qu’elle régit les carrés de prostitution du quartier nord. Ceux-ci doivent répondre à un certain nombre de critères.

Toujours d’après Emir Kir, 66 carrés se sont ainsi vu décerner un certificat de conformité, 22 sont en cours de régularisation, et 12 autres ont été fermés.

Le bourgmestre de Saint-Josse en a par ailleurs appelé à une concertation plus large en cette matière où règne «la cacophonie la plus complète».

«Au niveau fédéral, j’entends que certains voudraient sanctionner les clients, mais alors il faut aller au bout de cette logique et la gouvernement doit dire qu’il interdit la prostitution», a-t-il encore dit précisant que sa commune participerait à la table ronde nationale sur cette problématique.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent