Publié le Vendredi 8 Novembre 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Gilbert Wynans, artiste bruxellois de 86 ans, mis en demeure de détruire toutes ses bouteilles Tintin

Rédaction en ligne

Moulinsart, la société qui gère les droits d’exploitation de Tintin, a ordonné à Gilbert Weynans, 86 ans, de détruire des œuvres à l’effigie de Tintin qu’il avait réalisé en l’honneur de son ami défunt, Hergé. À contrecœur, l’artiste se chargera lui-même de la destruction de son travail dans sa galerie, située sur l’avenue Louise lors d’une cérémonie le 21 novembre.


Gilbert a personnalisé plus de 2.000 bouteilles.

S.M.

Gilbert a personnalisé plus de 2.000 bouteilles.

Gilbert Weynans, 86 ans, a reçu une lettre de Moulinsart, il y a environ 2 mois, l’ordonnant de détruire les œuvres qu’il avait créées en hommage à son ancien ami Georges Remi, mieux connu sous le nom de Hergé. Ces créations, ce sont en fait des anciennes bouteilles sur lesquels l’artiste fait des différents collages qu’il expose dans sa galerie du Bailli, située à l’avenue Louise dans la commune d’Ixelles.

«  J’avais décidé de faire une série de bouteilles avec des collages de Tintin en l’honneur des 30 ans de la disparition de mon vieil ami Hergé. Elles étaient toutes destinées à être vendues au profit de l’institut Bordet, un centre de recherche pour le cancer  » explique Gilbert Weynans. Le choix de cette œuvre de charité était un hommage en soi, Hergé étant lui-même décédé d’une leucémie. La société Moulinsart avait d’abord voulu retirer les objets de la vente avant de finalement ordonner la destruction pure et simple des créations de l’artiste. «  Nous avons vainement tenté de convaincre Moulinsart de nos bonnes intentions, mais ils ne veulent rien entendre  » regrette l’octogénaire.

Gilbert Weynans n’en est pas à son coup d’essai avec cette collection consacrée à Tintin. Sa passion remonte à 1952 et il a abordé énormément de thèmes et d’époques différents. «  Je m’inspire aussi bien du 17ème siècle, que de l’ancienne Égypte et que de publicités que je trouve dans des magazines actuels. J’ai constamment de nouvelles idées et je possède plus de 2.000 bouteilles redécorées dans mon atelier. J’ai appelé le livre des records, mais ils ne m’ont jamais répondu  » sourit-il. Créer une de ses bouteilles, c’est tout un travail méticuleux car Gilbert a besoin de deux heures rien que pour réaliser le collage. «  Ce qui prend du temps, c’est surtout la recherche, faire le découpage et déterminer ce qui pourra aller bien ensemble. » L’artiste vend ses œuvres entre 35 et 45 euros mais n’est pas réellement intéressé par la perspective d’un profit. «  Je ne vends qu’une infime partie de ce que je crée et en général, je préfère même offrir mes bouteilles. Je fais vraiment ça pour mon plaisir.  » confie-t-il.

Gilbert Weynans se retrouve donc forcé de détruire les œuvres qu’il avait créées en hommage à son ami Hergé. Les bouteilles à l’image de Tintin ont déjà été mises de côtés en attendant leur triste sort. À contrecœur, l’artiste s’exécutera à l’aide d’un marteau lors d’une cérémonie organisée dans sa propre galerie, la galerie du Bailli sur l’avenue Louise, le 21 novembre à 14 heures.

Simon Mallet

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Le Vlan est disponible en numérique

Numérique de Vlan
Jobs Régions Bruxelles

Les décès dans l'actualité

Christophe de Margerie

Christophe de Margerie

Décès :
20/10/2014

Age :
63 ans

René Burri

René Burri

Décès :
20/10/2014

Age :
81 ans

Les anniversaires de leur départ

Jean Amadou

Il y a 3 ans

Marco Simoncelli

Il y a 3 ans

Lino Ventura

Il y a 27 ans

Dans votre région

  • 90 ans, de Lasne, le 21/10/2014
  • 81 ans, de Genval, le 21/10/2014
  • 92 ans, de Mons, le 21/10/2014
Toutes les annonces sur www.enmemoire.be