Publié le Mercredi 4 Décembre 2013 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot: La collaboration entre le BX Brussels et le Black Star aura bien lieu

Rédaction en ligne

Bien que rien ne soit encore signé, le dossier avance à grands pas. Le BX Brussels s’est rapproché du Black Star, pensionnaire de P.3, et une collaboration va voir le jour. L’entité du BX va à terme prendre possession de l’ASBL du club neder-over-heembeekois et ainsi contrôler son école de jeunes et équipe première. René Kruys, le président du Black Star, et Pierre Kompany, le père de Vincent, s’expliquent.


Pierre Kompany et René Kruys, en médaillon, sont à la base de la collaboration.

cantal

Pierre Kompany et René Kruys, en médaillon, sont à la base de la collaboration.

Lorsque le BX Brussels a vu le jour, le club n’a pas manqué de mettre en avant ses ambitions, que ce soit concernant son école de jeunes ou son équipe première. La direction s’est attelée à trouver un terrain pour l’équipe senior, mais aussi des plages horaires pour ses formations de jeunes. Les troupes de Johnny-Mikael Gallefoss évoluent donc à Jette, tout du moins depuis que les travaux d’aménagement sont finis, et les jeunes se répartissent à Forest et au Black Star. Si on met les installations forestoises entre parenthèses, un point commun entre les deux autres entités saute aux yeux : René Kruys. Acteur connu et reconnu du football bruxellois, il est à la fois le président du Black Star et administrateur depuis près de 30 ans à Jette. C’est lui qui est à l’origine de la venue du BX Avenue de l’Exposition.

«  Je tiens d’ailleurs à préciser qu’une convention relie le BX Brussels et le RSD Jette concernant le terrain de l’équipe première sans lien direct avec la commune  », explique René Kruys. «  Celle-ci a simplement acté la collaboration et accepté les travaux réalisés par le BX. Il fallait que le terrain puisse supporter un match toutes les semaines. Maintenant, nous disposons d’un très beau stade.  »

La bonne entente entre l’homme fort du Black Star et Pierre Kompany a débouché sur l’idée d’une deuxième association.

Retrouvez la suite de cet article dans La Capitale de ce mercredi 04 décembre.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent