Publié le Samedi 21 Décembre 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Baisse des braquages des boutiques de luxe de l'avenue Louise

Rédaction en ligne

L’avenue Louise qui jouxte Ixelles est une artère commerçante fort prisée des Bruxellois durant l’année mais qui fait aussi l’objet de nombreux vols. Ces derniers, qu’on se rassure, sont en diminution. De janvier à novembre 2013, la zone de police Polbru a dénombré 31 % de faits en moins que ceux enregistrés l’année dernière.


Les vols à la tire dont sont victimes les clients des magasins ont nettement diminué.

DLL

Les vols à la tire dont sont victimes les clients des magasins ont nettement diminué.

L’avenue Louise qui sépare les deux parties d’Ixelles manque-t-elle de sécurité ? Cette question se posait encore le 4 décembre dernier lorsqu’un braquage armé avait eu lieu au sein d’une agence de conseil en crédits hypothécaires où l’employé s’est retrouvé blessé par le malfrat qui réclamait le contenu de la caisse.

Mais c’est bien une diminution de la criminalité en matière de vols que nous annonce la zone de police Bruxelles Ixelles.

«  Les vols ont diminué de 31 % sur l’avenue Louise de janvier à novembre 2013 par rapport à la même époque en 2012  », explique Christian De Coninck, porte-parole à Polbru. C’est donc 467 cas de vols qui ont été réduits à 323 grâce au travail policier pour la période observée.

Cette baisse des vols est notamment manifeste en ce qui concerne les vols avec violence perpétrés par un ou plusieurs individus. Car s’ils étaient au nombre de 33 en 2012, ils sont passés à 16 cette année au sein de cette artère commerçante. Laquelle abrite également quelques logements. Les riverains peuvent aussi se réjouir car les vols dans les habitations sont moins nombreux. Les cambriolages sont en baisse compte tenu qu’il y en avait 86 en 2012 alors que l’on n’en a compté que 79 en 2013.

Stabilité pour les vols de voitures

Pour ce qui est des conducteurs qui fréquentent quotidiennement l’avenue Louise, «  les vols dans les voitures sont en diminution  », indique le porte-parole. Pour preuve, c’est 165 cas dénombrés de janvier à novembre 2012 alors qu’il n’y en a eu que 103 cette année.

Rassurant, donc. Même si les car-jacking affichent un statu-quo pour la période analysée. Tant pour les onze premiers mois de 2012 que ceux de 2013, l’avenue Louise a enregistré trois vols de voitures avec menaces ou violence.

Les usagers faibles ne sont pas en reste ! Les piétons, venus faire des achats dans les nombreux magasins que propose cette rue, sont souvent la cible des pickpockets. Mais pour ce volet portant sur le vol à la tire, la zone de police Bruxelles Ixelles en a relevé 56 de moins. «  De janvier à novembre 2012, nous avons traité 180 cas alors qu’il n’y a eu que 124 dossiers de ce type en 2013  », conclut le porte-parole.

Yolande Nimy

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent