Publié le Mardi 28 Janvier 2014 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot provinciale: Elton Pila (Etterbeek) est notre homme de la semaine

par Maxime Renard Stagiaire

Etterbeek a réalisé une belle performance ce week-end en allant s’imposer 0-1 chez le leader, Stockel, invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire donne aux joueurs d’Etterbeek un plein de confiance pour la suite de la saison et prouve que Stockel n’est pas imbattable. Elton Pila fut le seul buteur de la partie et nous l’avons désigné homme de la semaine.


Le joueur d’Etterbeek a fait craquer le leader.

edu

Le joueur d’Etterbeek a fait craquer le leader.

Cela vous fait quoi d’être élu homme de la semaine ?

Cela fait toujours plaisir. Je suis encore jeune et grâce à cela, on va parler de moi donc je suis content. Je suis content pour Etterbeek aussi car avant tout, je représente le club. C’est ma première saison en équipe A et j’en suis déjà a mon sixième but cette saison. Mais si j’en suis là, c’est grâce au club et aux joueurs qui m’entourent. Cette victoire est celle de tout un groupe et elle fait beaucoup de bien au moral.

Si vous deviez noter votre prestation, combien vous mettriez-vous ?

Je me mettrais une note de 5/10. Certes j’ai marqué, mais je n’ai pas fait un bon match. J’ai perdu beaucoup de ballons et je suis encore en manque de rythme.

Si vous deviez souligner la prestation de l’un de vos coéquipiers, ce serait lequel et pourquoi ?

Plusieurs noms me viennent en tête car avant tout, c’est la victoire d’un groupe. Mais Laurent Bourguignon a sorti un tout bon match. Il a réalisé beaucoup d’arrêts importants et si nous n’encaissons pas c’est grâce à lui. Je lui mettrais facilement une note de 8/10.

Quel est le plus beau but que vous ayez inscrit dans votre carrière ?

Je pense que le plus beau but que j’ai marqué c’était contre Kosova, cette année. C’était une action très rapide. Le ballon partait de la gauche, je le reçois dans l’axe et j’enchaîne un contrôle orienté et une frappe croisée bien placée et le ballon termine sa course dans les filets.

Quel est le pire moment de votre carrière ?

Je suis encore jeune et je n’ai pas connu de moment vraiment difficile. Le seul qui me vient en tête, c’est lors du match aller contre Stockel. J’étais resté sur le banc et cela m’a frustré. Mais heureusement, j’ai pu prendre ma revanche ce week-end en inscrivant le seul but du match. Cela m’a fait beaucoup de bien.

Quel coéquipier vous fait le plus rire ?

Nous sommes un petit groupe. Je ne vois personne qui sort du lot. L’ambiance est vraiment bonne et tout le monde y participe. Il y a beaucoup de jeunes mais je dirais que les 3/4 de l’équipe mettent de la bonne humeur dans ce groupe.

Quel est la femme de vos rêves ?

Ma copine actuelle est parfaite. Elle est la femme de mes rêves. Vous cherchez vraiment les problèmes (rires).

Que diriez-vous à Dieu si vous arriviez devant les portes du paradis ?

Je lui dirais que je suis content qu’il existe. J’espère qu’il existe vraiment et j’espère qu’il y a un paradis ou tout le monde pourra se retrouver plus tard.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent