Publié le Samedi 22 Février 2014 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Molenbeek: Soulaymane, 15 ans, est l'ado happé par un métro à Osseghem

A.Do.

C’est un véritable drame qui s’est produit ce vendredi 21 janvier dans la station Osseghem, à Molenbeek. Un Laekenois de 15 ans, Soulaymane, s’est jeté sur les voies après un contrôle de police, et a été percuté par un métro. Le jeune est malheureusement décédé. Le mystère autour des raisons qui l’ont poussé à agir de la sorte reste entier.


Soulaymane.

Soulaymane.

Drame d’un jeune adolescent inconscient ou simple accident ? Le flou plane toujours sur les vraies circonstances du décès de Soulaymane happé par un métro ce vendredi 21 janvier à la station Osseghem, située dans la commune de Molenbeek dans la Région bruxelloise.

Une piste quant au déroulement du drame se précise tout de même. Selon une source proche de l’affaire, des usagers de la Stib attendant leur métro sur le quai de la station auraient contacté la police dans les environs de 14 h. La raison ? Des jeunes se seraient amusés à sauter sur les voies juste avant que le métro n’arrive. Une sorte de défi qu’ils se lanceraient entre eux.

Il aurait dû être à l’école

Parmi ces adolescents : Soulaymane, 15 ans. A cette heure-là, le Laekenois est censé être sur les bancs de l’Athénée Royale de Serge Creuz, école située non loin de la station Osseghem et qu’il ne fréquente que depuis septembre dernier après que l’ado ait été renvoyé de son ancien établissement, Émile Bockstael à Laeken.

Nous avons été à la rencontre d’étudiants de l’Athénée Serge Creuz. Plusieurs rumeurs courent. «  C’est une fille de 15 ans apparemment  », lance un des jeunes. Un autre lui emboîte le pas : «  Non, je viens d’entendre qu’il s’agit d’un garçon ! » D’autres apprennent seulement la nouvelle à la sortie des cours. «  C’est pas vrai ? Quelle horreur ! », confie une jeune élève de l’Athénée.

Le préfet de l’établissement, quant à lui, préfère ne pas se prononcer. Mais nous révèle qu’il attend plus d’informations sur la victime, qui serait un de ses élèves.

Un autre jeune homme nous fait part d’une rumeur qui circule. «  Apparemment, des contrôleurs de la Stib auraient interpellé la victime près des voies. La personne a glissé et est tombée juste avant que le métro n’arrive ! » Cette version des faits nous a été démentie.

Vers 14h20, la police serait arrivée sur les lieux, et aurait effectué un contrôle des pièces d’identités du groupe de jeunes.

Se rendant compte du jeune âge de ses interlocuteurs, les agents de police auraient décidé d’appeler les parents des adolescents. D’après nos sources, le contrôle se serait bien déroulé. Mais sans raison aucune, Soulaymane se jette sur les voies alors qu’un métro est sur le point d’arriver. Aurait-il pris peur suite à l’interpellation des agents de police ? Ou a-t-il voulu montrer que son jeu était sans risque ? Nous ne connaissons toujours pas les raisons qui ont poussé Soulaymane à agir de la sorte.

A 14h25, les pompiers arrivent sur les lieux du drame.

Treize minutes plus tard, ils déclarent le décès de Soulaymane.

Faites de lacapitale.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent