Pierre, tabassé à mort: «il ne s’est jamais battu de sa vie»

Les collègues de Pierre parlent de quelqu’un de respectueux et de discret.
Les collègues de Pierre parlent de quelqu’un de respectueux et de discret. - MPZ

Fabrice (prénom d’emprunt) et Robert Van Yperzeele n’ont plus le cœur à rire depuis qu’on leur a annoncé la mort de leur collègue, dimanche dernier. Robert, le conseiller en prévention de la société Druez où travaillait Pierre en tant qu’ouvrier en construction ne le connaissait pas tellement en dehors du travail, mais Fabrice, lui, pouvait le considérer comme un ami. « 

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct