La famille de Fahan Moussa porte plainte contre la police

Les soeurs de Fahan, Aïda et Nawal (de gauche à droite), et deux cousins, dont Jamil (tout à droite)
Les soeurs de Fahan, Aïda et Nawal (de gauche à droite), et deux cousins, dont Jamil (tout à droite) - E. G.

La famille de Fahan Moussa, qui a été abattu dans son appartement de la rue du Noyer, dimanche soir dernier, par la brigade anti-agression (BAA) de la police de Bruxelles Capitale Ixelles a déposé plainte avec constitution de partie civile du chef d’homicide.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct