Voici le plan du MR pour lutter contre le harcèlement à la Stib

En 2012, un tram pour la campagne «
Touche pas à ma pote
».
En 2012, un tram pour la campagne « Touche pas à ma pote ». - C.S.

En mars 2018, le parlement wallon votait une résolution pour renforcer la lutte contre le harcèlement sexiste dans les transports en commun. S’inspirant de ce texte, le député MR bruxellois David Weytsman a déposé, avec ses collègues Viviane Teitelbaum et Anne-Charlotte d’Ursel, une proposition de résolution sur la même thématique.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct