Des vélos électriques volés avec de fausses cartes d’identité

Un tel vélo électrique peut facilement atteindre les 3.000 euros.
Un tel vélo électrique peut facilement atteindre les 3.000 euros. - GDS

« On nous vole tellement que l’on pourrait presque ajouter ces dépenses dans notre plan financier », soupire Marcel Goldammer, gérant de la boutique de vélo Bike Your City, à Uccle. « Aujourd’hui, voler des vélos électriques rapporte beaucoup plus que vendre de la drogue.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct