L’ULB crée une cellule pour contrer le burn-out des étudiants

L’établissement propose deux semaines de blocus assisté pendant l’été
L’établissement propose deux semaines de blocus assisté pendant l’été - ULB

Réveil à huit heures, révisions, cafés ou autres boissons énergisantes en grande quantité… Les jours passent et se ressemblent pour bon nombre d’étudiants. En effet, à l’approche des examens de seconde session, les étudiants sombrent dans une période noire et stressante. Et, selon une étude de European Psychiatry, près de quatre étudiants sur dix seraient victimes de burn-out.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct