Bilan du mercato: place à une jeunesse insouciante à Wavre

Devillé.
Devillé. - V.M.

Les départs des cadres de l’an dernier (Zeroual, Larotonda ou encore Tardio en cours de saison) ont fait prendre conscience à la direction qu’elle devait prendre un nouveau virage. « L’idée est désormais de travailler avec des jeunes dont un maximum a été formé club », jugeait Tibor Balog, également débarqué à Wavre cet été.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct