Un immense projet immobilier à la place du Brico de Saint-Gilles

Exclusivité La Capitale
Un immense projet immobilier à la place du Brico de Saint-Gilles

Que va devenir le Brico de la chaussée de Charleroi, aussi connu sous le nom de garage Paul Cousin ? Depuis quelques mois, le bruit courait qu’un immense projet de réaménagement des lieux était envisagé par les propriétaires du bâtiment. Et, signe qui ne trompe pas, depuis vendredi des petites affiches rouges ont fleuri un peu partout autour du magasin de bricolage saint-gillois. Ces panneaux rouge vif annoncent en effet la mise à l’enquête publique du projet.

L’espace vide (en rouge) sera comblé par des logements.
L’espace vide (en rouge) sera comblé par des logements. - Koramic

La Capitale a pu consulter le dossier introduit par Koramic Real Estate auprès de la Région bruxelloise. Côté chaussée de Charleroi, le promoteur envisage le cloisonnement du Brico en deux espaces commerciaux – le type de commerce n’est pas encore connu. Le Brico risque donc de disparaître.

L’ancien garage Paul Cousin abrite actuellement le Brico et 10 logements.
L’ancien garage Paul Cousin abrite actuellement le Brico et 10 logements. - E. Germani

12 logements en intérieur d’îlot

À droite, face au magasin, on notera qu’il est prévu de combler la dent creuse (voir ci dessous) par des logements pour un total de 31 appartements. Un passage piéton privé doit également être créé pour donner accès à l’intérieur d’îlot où pas moins de 12 logements sont pour l’instant imaginés sur un gabarit de deux étages, soit un étage plus haut que ce qui existe actuellement. La rampe de garage hélicoïdale qui mène au 1er étage du parking du Brico serait préservée et deux espaces bureaux y seraient installés. Une galerie d’art (ou similaire) pourrait également voir le jour en intérieur d’îlot. Dans le projet, les grandes baies vitrées sont préservées. La toiture des bâtiments circulaires (la rampe de garage) sera verdurisée « afin de renforcer la qualité visuelle de l’îlot intérieur », assurent encore les promoteurs.

Par ailleurs, une partie du bâtiment est vouée à être démolie pour être transformée en jardin et chemin d’accès. « Afin de respecter les vis-à-vis, les murs mitoyens existants ne seront pas modifiés. Le projet ne prévoit pas de s’appuyer sur les murs privatifs des voisins », tente de rassurer Koramic.

La partie en rouge est rehaussée un étage.
La partie en rouge est rehaussée un étage. - Koramic

Du côté de la rue Moris, « la nouvelle construction prévoit une destination uniquement résidentielle, en accord avec la situation actuelle de la rue », peut-on lire dans le dossier du promoteur. Le bâtiment du côté des lignes de trams 81 et 97 doit être totalement démoli et reconstruit.

Le promoteur souhaite également l’implantation de 67 à 74 place de parking ainsi que 120 place de vélos.

Pour rappel, l’enquête publique court jusqu’au 23 septembre prochain et la commission de concertation aura lieu le 8 octobre à partir de 9h à la maison communale de Saint-Gilles.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Gilles (Bruxelles-Capitale)
Tous

En direct

Le direct