Le Kituro Schaerbeek a joué son rôle social

Des sourires et de vibrants échanges.
Des sourires et de vibrants échanges. - Kituro

Une joute amicale qui ne tournait pas autour de l’ovalie, mais bien du football! « C’était une merveilleuse occasion que de pouvoir interagir avec un groupe de personnes ayant une vie beaucoup plus difficile que la nôtre », jugeait le coach schaerbeekois, Peter Lang. « La plupart de ces réfugiés n’ont pas grand-chose et que trop peu d’opportunités de profiter de la vie.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct