43 arrestations en lien avec la marche de l’extrême droite

Image d’illustration.
Image d’illustration. - Isopix

Les personnes ont été identifiées comme liées à des milieux d’extrême droite. Des éléments probants indiquaient aux policiers que ces individus avaient l’intention de participer à des actions liées à la manifestation interdite par le bourgmestre de la Ville de Bruxelles. La police a donc décidé d’agir de manière préventive en les privant de leur liberté.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct