Bruxelles: les jeunes de retour dans la rue pour le climat

Les jeunes ont beaucoup manifesté au printemps.
Les jeunes ont beaucoup manifesté au printemps. - Isopix

« Notre maison est en train de brûler donc plus le temps de tarder », ce slogan sera scandé par des milliers de personnes dans les rues de Bruxelles à l’occasion de la 3ème grève pour le climat – lancée par la jeune égérie Suédoise Greta Thunberg. Au mois de février, Bruxelles a connu un épisode d’engagement des jeunes pour le climat.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct