Olivier Deleuze: «C’est le contact humain qui joue ici»

Olivier Deleuze: «C’est le contact humain qui joue ici»
A.L.

Olivier Deleuze a la réputation d’être un bourgmestre haut en couleur, et ce n’est pas faux. Premier maïeur Ecolo de la région bruxelloise, son installation sur le trône boitsfortois ne s’est pas faite sans anicroches. En 2012, il évince Martine Payfa, qui maintenait DéFI aux manettes depuis plus de 35 ans. En 2018, Ecolo rempile à la majorité et Olivier Deleuze reste seigneur en ses terres.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct