Le Stade Brainois doit se poser les bonnes questions pour avancer

Un débriefing plus long que d’habitude pour les Brainois.
Un débriefing plus long que d’habitude pour les Brainois. - K.F.

Le staff a d’ailleurs longtemps débattu sur les problèmes actuels au soir de l’échec. « Un débriefing a eu lieu comme on en fait un chaque dimanche soir ou lundi matin mais c’est vrai qu’ici, ce fut un peu plus long qu’à l’accoutumée », confie David Bourlard.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct