Syrie: De Crem veut travailler rapidement à un tribunal spécial

Syrie: De Crem veut travailler rapidement à un tribunal spécial

L’offensive de l’armée turque dirigée contre les combattants kurdes installés dans le nord de la Syrie pose des questions en matière de sécurité des camps où sont détenus les combattants djihadistes étrangers (foreign fighters) du groupe terroriste État Islamique. Le risque de les voir revenir en Europe est-il plus important ?

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct