Binche: obligée de déménager à cause de son ex…

Binche: obligée de déménager à cause de son ex…
C.Ferron

Il y a eu deux scènes de coups, en mai en et juillet 2018, que Pascal ne conteste pas mais qu’il minimise. « La première fois, c’était juste une gifle. J’ai touché son nez accidentellement et quand j’ai vu le sang, je suis parti. La deuxième fois, je l’ai juste poussée en elle est tombée. Elle a saigné aussi ».

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct