Une peine de travail pour rébellion violente à agents

Une peine de travail pour rébellion violente à agents

Le prévenu est acquitté de la prévention de menaces verbales. Il est coupable pour le reste : coups (de pied en se débattant), rébellion et outrage.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct