Entre 50 et 175 enfants belges en Syrie et en Irak

Sophie Wilmès
Sophie Wilmès - BElga

C’est sans doute trois fois moins que la réalité. Si les comptages sont précis dans les camps, ils le sont bien moins dans la zone de conflit qui s’étend sur la Syrie et l’Irak. Là, le nombre d’enfants ayant un lien avec la Belgique monterait à 170, voire 175 (en incluant les précités). On comprendra aisément qu’il n’est pas si simple de les localiser.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct