Mons: pas de prison pour l’agresseur du patron du Chin-Chin

Valéry, le patron du Chin-Chin, a perdu un œil.
Valéry, le patron du Chin-Chin, a perdu un œil. - D.R.

L’action se déroule le soir du mercredi 23 mai 2018 – les prémisses du Doudou. Dans son jugement, la présidente Virginie Bury revient sur les témoignages recueillis auprès des clients du bar cette soirée-là – et aussi sur celui du couple à l’origine du drame.

M e  Itani (méd.) a défendu le patron du Chin-Chin.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct