Une bataille perdue, pas la guerre!

Axel Pio avait ouvert la marque. En vain...
Axel Pio avait ouvert la marque. En vain... - Bernard Libert

Alexandre Frutos, le capitaine du RFC Tournai, résumait à lui seul la rencontre, les faits de match et la suite des événements. « Le verdict est vraiment énervant vu la physionomie. C’était un match important pour nous. Nous maîtrisions bien les choses en première période, nous avions réussi à faire déjouer Ganshoren.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct