Maëlle, 17 ans, morte d’un «choc toxique» à cause d’un tampon

Maëlle, 17 ans.
Maëlle, 17 ans. - D.R.

« Notre Maëlle, 17 ans, grande sportive, pleine de vie et de projets, vient de nous quitter en moins de 48 heures dû au choc septique de ses tampons… Elle avait pourtant été vue 5 heures après les premiers symptômes par un médecin de garde. » Ces mots, ce sont ceux de la mère de Maëlle, une adolescente de Somzée, scolarisée au collège Saint-Augustin de Gerpinnes, décédée ce jeudi, apr

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct