Diallo en Guinée ce mardi pour son projet «Fight for Africa»

Bea Diallo (PS).
Bea Diallo (PS). - DLL

Les fonds récoltés lors de cet événement caritatif, au Palais 12 à Bruxelles, doivent notamment servir à financer des projets de formation professionnelle dans son pays d’origine.

Le champion de boxe belge, engagé en politique depuis 2004, entend ainsi développer les richesses humaines de l’Afrique. Avant son combat, l’élu socialiste avait expliqué à nos confrères de RTL-TVI les raisons de ce gala : « je me pose beaucoup de questions et je me dis, in fine, on dit souvent que « l’avenir c’est l’Afrique », et finalement tous les enfants d’Afrique ne rêvent que d’une chose, c’est de quitter le continent pour venir en Europe ou pour aller aux États-unis. Finalement il y a un paradoxe. Il faut leur donner les outils pour leur faire comprendre que ce pays peut leur permettre d’avoir un vrai métier et peut-être de venir en Europe pour les vacances et de rentrer chez eux parce qu’ils ont un travail ».

Le retour en Guinée Conakry de Bea Diallo est attendu avec ferveur, peut-on lire dans la presse locale, surtout suite aux troubles qui agitent le pays depuis l’annonce de l’actuel président Alpha Condé de modifier la constitution afin de briguer un troisième mandat. Les supporters de l’ex-député bruxellois aimeraient, en tout cas, le porter vers un destin plus présidentiel.

Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES