BMW rappelle plus de 350.000 voitures aux États-Unis

BMW rappelle plus de 350.000 voitures aux États-Unis
Isopix

Confronté aux accidents liés à des airbags produits par le japonais Takata, le constructeur allemand s’est tourné vers un autre système. Celui-ci ne semble cependant pas plus fiable, puisque la NHTSA pointe un risque d’explosion.

Nissan avait déjà dû rappeler 300.000 véhicules récemment pour les mêmes raisons.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct