Roisin: Caldy pourrait ne jamais refaire de sport de haut niveau

Roisin: Caldy pourrait ne jamais refaire de sport de haut niveau

Caldy Denis est très abattu. Il a conscience que le tir de chevrotine qu’il a reçu dans les jambes jeudi dernier aura de lourdes répercussions sur sa vie. « Je rattrape quelques sensations dans les jambes mais c’est très léger », explique l’Honnellois. « Je suis toujours alité à l’hôpital. Pour l’instant, impossible pour moi de poser le pied au sol et de marcher. »

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct