Jumet: «Notre voisine nous harcèle jour et nuit depuis 3 ans»

Annie Potie et Patrice Dellis sont au bout du rouleau
: leurs enfants ne savent même plus jouer dans le jardin.
Annie Potie et Patrice Dellis sont au bout du rouleau : leurs enfants ne savent même plus jouer dans le jardin. - Christophe Hennuy

C’était en septembre 2016. Lorsqu’ils s’installent à Jumet avec leurs enfants, Annie et Patrice sont loin d’imaginer ce qui les attend. « Nous avions trois enfants, une voiture et une nouvelle maison, celle dont nous avions toujours rêvé », se souvient Annie. « Il ne nous restait plus qu’une chose à faire : nous marier.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct