Coronavirus: un restaurant chinois victime de paranoïa à Gembloux

Yongmei a toujours vécu en Belgique. Son dernier voyage en Chine remonte à 3 ans.
Yongmei a toujours vécu en Belgique. Son dernier voyage en Chine remonte à 3 ans. - LL.P.

Ce samedi matin, Yongmei Chen, la gérante du restaurant chinois « Le Dynasty » à Gembloux, a vécu une situation discriminante de la part d’une personne qui était censée passer un entretien d’embauche. « Je cherche une femme de ménage pour le restaurant », explique la gérante. « J’avais posté une annonce. Une personne devait venir me rencontrer ce dimanche.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct